Les performances : un nouveau domaine de validation

5 février 2009

Dans le but de suivre précisément l’évolution des performances de Code_Aster, la base de validation du code - comprenant plus de 2300 tests - se voit enrichie de cas-tests dédiés.

Le rôle de ceux-ci est de vérifier la non-régression des performances lors des nombreuses évolutions du code, les résultats physiques étant validés par de petits tests élémentaires.


La couverture de ces nouveaux cas-tests s’étend sur l’ensemble des domaines d’application de Code_Aster. Les modélisations mises en jeu sont volontairement très simples afin de mesurer individuellement les performances d’un algorithme ou d’une modélisation particulière.


On trouve ainsi des calculs linéaires, des calculs présentant des non-linéarités dûes au comportement du matériau ou à l’algorithme de résolution (contact), des analyses modales, thermo-mécaniques, des calculs par sous-structurations. Ces analyses sont parfois déclinées en séquentiel (sur un processeur) et en parallèle (sur plusieurs processeurs) afin d’évaluer des solveurs particuliers…

Outre la non-régression, une telle base de validation permet de comparer certaines architectures matérielles vis à vis des ressources sollicitées par les solveurs de mécaniques non-linéaires de Code_Aster sur une fraction représentative d’études.

Cette nouvelle base de cas-tests est présentée sur la page de suivi des performances.