enfr

La THM fait le joint

9 novembre 2010

par S. Granet et B. Carrier, EDF R&D / AMA

Un nouvel élément de joint avec couplage hydro-mécanique a été introduit dans Code_Aster version 10.2. Cet élément permet de discrétiser un joint entre deux massifs décrits par des éléments HM en 2D et en axisymétrie. Grâce à cette évolution réalisée par Benoit Carrier (stagiaire ENPC), on peut notamment étudier l’influence d’une fissure sur la perméabilité d’un massif rocheux saturé par un liquide ou un gaz.

Le couplage entre mécanique et hydraulique est assuré par deux nouvelles lois de comportement. La loi de Bandis relie l’ouverture de fissure à la pression de fluide appliquée sur ses lèvres. La loi cubique permet d’écrire la transmissivité hydraulique de la fissure en fonction de son ouverture. Par ailleurs, les échanges de fluide sont permis entre la fissure et les massifs environnants.

Cet élément de joint est également compatible avec les lois cohésives régularisées (CZM_LIN_REG et CZM_EXP_REG). Cela permet de décrire l’écoulement dans une fissure qui se propage mais aussi de simuler des propagations de fissure sous pression fluide, avec ou sans échange avec le massif environnant.

GIF - 2.5 Mo
Propagation d’une fissure par surpression