Code_Aster et Salome_Meca au congrès CSMA 2013 (Giens)

27 février 2013

L’Association Calcul des Structures et Modélisation (CSMA) fédère la communauté française du calcul des structures et organise tous les deux ans le colloque national en calcul des structures. Ce colloque rassemble chercheurs, théoriciens, numériciens, développeurs de logiciels et industriels pour faire l’état de l’art sur les grands axes et sur les thèmes émergents du domaine. Il s’agit de la manifestation la plus importante en France sur cette thématique.

Depuis des années, les chercheurs en mécanique numérique d’EDF sont très présents dans cette manifestation, l’activité est généralement adossée au développement de modèles et de méthodologies au sein de Code_Aster.

Cette année, nombre de communications sont prévues, nous en présentons quelque unes, autour des méthodes numériques (projet Méthodes Numériques Avancées en Mécanique).


  • Modes non-linéaires de structures élastiques dotées de non-linéarités de contact
    • El Hadi MOUSSI, Sergio BELLIZZI, Bruno COCHELIN, Ionel NISTOR

      |

    • Thèse CIFRE EDF/LMA sur l’introduction des modes non-linéaires dans Code_Aster.

  • Méthodes éléments finis robustes pour gérer l’incompressibilité en grandes déformations
    • Dina AL AKHRASS, Sébastien FAYOLLE, Sylvain DRAPIER, Julien BRUCHON
    • Thèse CIFRE EDF/Mines St Etienne sur la prise en compte de l’incompressibilité en grandes déformations dans Code_Aster

  • Simulation du procédé de dudgeonnage de tubes de générateurs de vapeur
    • Dzifa KUDAWOO, Mickael ABBAS, Frédéric LEBON
    • Thèse CIFRE EDF/LMA sur la simulation du contact-frottement dans Code_Aster. Illustration de l’apport de la méthode de Newton généralisée sur une étude EDF.

  • Implémentation de la méthode d’Hyper-Réduction de modèle dans Code_Aster et validation sur des études industrielles
    • Mickael ABBAS, Quang-Anh TA, David RYCKELYNCK
    • Post-Doc EDF/Mines Paris sur l’implémentation d’une méthode de réduction de modèle dans Code_Aster.

Une communication autour du calcul haute-performance :

  • HPC et calcul des structures : de la difficulté de rendre ultra-scalable un code généraliste
    • Thomas DE SOZA, Nicolas SELLENET
    • Démonstration des capacités de Code_Aster en HPC. Un calcul d’élasticité linéaire sur un cube à 500 millions de degrés de liberté a alors pu être résolu en moins de deux minutes sur 700 processeurs.

De plus, La plate-forme Salome-Meca sera présentée à la session "Logiciels Scientifiques".